Le Secrétaire général prend note de l’annonce faite aujourd’hui par la Cour suprême des résultats des élections présidentielles et des gouverneurs du 24 mars 2019 aux Comores. Il exprime sa profonde préoccupation face aux informations faisant état de violences et de décès, ainsi que d’arrestations d’opposants politiques et de restrictions imposées aux médias. Il souligne qu’il est impératif de préserver l’état de droit et respecter les droits fondamentaux.

Le Secrétaire général exhorte les autorités comoriennes et les autres acteurs nationaux à s’abstenir de toute action susceptible d’alimenter les tensions actuelles.

Le Secrétaire général se fait l’écho de l’appel lancé le 29 mars par l’Union africaine, appuyé par l’Union européenne et la Commission de l’Océan Indien, en faveur d’un dialogue inclusif, sous la direction de l’UA. Il réaffirme que l’ONU est prête à soutenir ces efforts afin de promouvoir la cohésion nationale, la paix, la stabilité et le développement dans l’Union des Comores.

New York, le 2 avril 2019

Image
Bookmark the Spokesperson’s website: http://www.un.org/sg/en/spokesperson

Author: haybafm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *