Adou Soefo aux gendarmes et au juge d’instruction


Je suis seul responsable de la manifestation de Ntsinimwashongo pour l’état de droit et contre les élections truquées du 24 mars. J’ai agi conformément à la constitution de mon pays qui garantit aux citoyens le droit de manifester.

Après 4 heures d’interrogatoires à la gendarmerie, les mineurs en garde à vue depuis hier, les notables, cadres, le chef du village et M.Abdou Soefo ont été déférés devant un juge d’instruction.
Les notables se sont déclarés étrangers à la manifestation et revendiqué leurs compétences en grands plats coutumiers (izo rizidjuwao za maele).

Il y a une demi heure, le juge a laissé partir les personnes convoquées pour ce matin, y compris Abdou Soefo.
Les mineurs sont renvoyés en garde à vue à la gendarmerie. Le juge a demandé à ce qu’ils présentent un extrait de naissance pour être relâchés.

Author: haybafm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *