Arrestation de plus d’une dizaine de femmes


La police démantèle la manifestation des femmes qui voulaient remettre un message à la section administrative de la Cour Suprême.

Des associations de femmes et des sympathisantes des candidats ont appelé à une manifestation devant les services de la Cour suprême, logés dans les bâtiments de la Cour Constitutionnelle.
La PIGN a démantelé la manifestation et arrêtée plus d’une dizaine de femmes. Parmi elles, Houriat Housseine Cheik épouse dr Achmet Said Mohamed, Batouli Ahmed Said, Toilhat, Fatuma Said Hassane, Fatuma Eliyas, Zainaba la Voix d’Or, Faouzia Said Abdérémane (mère de la journaliste Faiza Soulé Youssouf), Nazra Said Hassan

Des groupes de femmes les ont suivies, par solidarité à la gendarmerie, pendant que les autres se sont repliées au Coelacanthe

Author: haybafm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *