haybafm 19 mai 2020


Le respect des gestes barrières est la clé pour vaincre cette maladie. Malheureusement, certains ne prennent pas au sérieux le danger. Depuis la déclaration du 1er cas positif, des villes et villages du pays ont pris l’initiative de sensibiliser leur population et de veiller au respect des gestes barrières. Des volontaires ont créé des commissions COVID-19 pour coordonner les actions, le nettoyage et l’assainissement, l’installation de seaux d’eau et la confection de masques.
Malheureusement, il y a des localités qui ne sont pas encore bien sensibilisées.
Nous avons reçu ce message dimanche dernier:

« Bonjour ! Je suis un des vos plus grands lecteurs et je suis tous les jours les direct pour sensibiliser la population. Je voudrais partager avec vous mes inquiétudes car la jeunesse de mon village mettent toute la région en danger à cause de leur attitude.
En ce moment même un tournoi de football est entrain de se jouer. La semaine passée certains jeunes se sont permis de casser des seaux mis à la disposition de la population pour se laver les mains. Je vous enverrai des images.
Si vous venez en ce moment vous trouverez les jeunes entrain de jouer au football dans l’indifférence totale des responsables. La nuit ils jouent au jeu de carte en défiant les forces de l’ordre. »

Avant de publier ce message nous avons cherché à en savoir plus.
Le village en question est Ndruwani dans le Bambao ya Mbwani. Nous avons joint un des responsables de la commission COVID-19. Il nous a expliqués que pour les seaux d’eau, il s’agissait d’un problème avec le donateur qui a tenu des propos qui ont déplu aux jeunes. La commission a trouvé une solution avec l’aide de la ville d’Ikoni et il y a actuellement, 20 seaux installés dans la localité pour le lavage des mains.
Selon ce responsable, le problème en ce moment est l’insouciance des jeunes et le désengagement du comité de pilotage du village dans la gestion de la crise sanitaire.
Les jeunes ont organisé un tournoi de football depuis samedi dernier. La commission Covid19 a appelé la gendarmerie pour qu’elle vienne arrêter le tournoi mais elle n’est pas venue.
Le Comité de pilotage du village qui doit gérer les affaires de la localité, ne semble pas être concerné par la prévention du Covid19. Selon notre source, le comité de pilotage du village n’a pas exécuté le budget de 480 000f, destiné à l’achat de matériel pour lutter contre le COVID-19.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*