haybafm 30 juillet 2020


A Mayotte, dans les milieux d’opposition au Président Azali, beaucoup se méfient de l’ancien adjoint au commandant de la gendarmerie d’Anjouan, le lieutenant Djaffar Madjid dont HaYba a rapporté l’évasion du logement d’officiers où il était gardé, à la gendarmerie de Moroni.
Certains se basent sur la facilité de l’évasion et la rapidité avec laquelle il a rejoint Mayotte pour justifier leurs doutes.
Un ancien haut responsable politique sous le président Ikililou a écrit à HaYba et affirme « qu’il est connu que M. Madjid est un fidèle du président Azali ». Un officier comorien retraité résidant à Mayotte dit que M. Madjid serait un informateur des services français. Pour lui la rapidité de sa radiation par le président Azali, avant même qu’il n’y ait eu jugement, alors que l’inculpé bénéficiait d’un régime de faveur en étant logé dans un lieu réservé aux officiers est un traitement « très étrange » pour un militaire soupçonné au moins de complicité dans une tentative d’assassinat du chef suprême des armées. Des officiers soupçonnés de moins que ça ont été tout de suite enfermés dans des cellules à Kandaani.
Photo : e’Baums World

HaYba FM, la Radio Moronienne du Monde

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*