haybafm 22 juillet 2020


Commune de Mitsamihuli ya Mbwani des turbulences en vue et une odeur de conflit dans l’air.
Abdoulbar Cheikh Ahmed Dahalani tête de liste independant lors des élections communales du mois février accompagné de son allier du parti Radhi Mansour Soule a tenu une conférence de presse ce matin à Moroni pour éclairer la population face à la situation qui prévaut actuellement dans la commune de Mitsamihuli ya Mbwani qui regroupe 6 villes et villages ( Mitsamihuli, Ndzauze, Fasi, Nkurani, Mwembwa – Mbwani, Hadawa ). Avec des mots à peine voilés il accuse ses adversaires du parti Orange de verser dans la fraude par rapport à leur volonté de faire voter des chefs de villages qui ne figurent pas dans la liste de la fonction publique. Si la situation du mois de Mars devait se reproduire il dit craindre le pire.
La tête de liste appelle à cet effet les autorités compétentes à tout mettre en oeuvre pour assurer le bon déroulement du vote des différents Maires, si le calendrier (23 au 26 juillet) sortie dans la presse devait être confirmer par la CENI. Avec 10 conseillers élus contre neuf pour ses adversaires il dit avoir toute sa chance d’être le prochain Édile de la commune de Mitsamihuli ya Mbwani si les règles de la transparence sont respectées. L’émergence prônée par le chef de l’État ne peut se réaliser que sur des bases saines et une justice équitable a-t-il ajouté. C’est pourquoi il se dit étonné que la cour de cassation n’ait pas donné suite à leur recours déposé depuis plus de 2 semaines. En dernier recours et pour ne pas donner du crédit à la manipulation ses 10 conseillers se retireront et grand Hitima sera organisé pour demander réparation auprès du tout-puissant.

Ahmed Said Badraoui

HaYba la Radio Moronienne du Monde

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*