haybafm 24 mars 2020

Syndicat national des paramédicaux (SYNAS) . Conseil soignant du CHN elmaarouf (CS).

Depuis plus de trois mois le monde est grandement affecté par la pandémie du coronavirus(COVID-19), les cas des personnes infectées ne cessent de s’accroître. Nombreux sont les pays touchés par cette pandémie dangereusement constituant un un problème majeur de santé publique.
Actuellement en Afrique, 30 pays sur 54 touchés par la pandémie. l’Union des Comores ne fait pas l’exception avec 6 cas confirmé dans l’île sœur de Mayotte. Au regard de cette situation accablante, le personnel paramédical Comorien devant être en premier ligne de défense contre ce redoutable virus, malgré les risques accrus de contamination, reste sans informations s’agissant du plan de riposte de cette pandémie. C’est pourquoi, le SYNAS et le conseil soignant du CHN Elmaarouf lancent un vibrant appel aux autorités compétentes à prendre les dispositions nécessaires visant à mieux prévenir la pandémie, assurer la sécurité des personnes et la prises en charge des éventuels cas,et ce en:
Identifiant les sites d’isolement et de prise en charge
Sélectionnant et formant le personnel paramédical
Transmettant les moyens matériels
Indiquant le nombre de d’ambulances disponible au centre et dans les périphéries
En fermant d’une manière stricte les frontières aériennes et maritimes (surtout port de chindini)….
Nous appelons la population comorienne à respecter les consignes édictés pour prévenir la contamination, d’éviter la panique et de faire preuve de responsabilité car chaque individu a un rôle à jouer pour garantir la sécurité de nos familles.
Sachant que le CHN Elmaarouf est en phase de construction les autres structures sanitaires répondant aux critères souhaités doivent héberger nos malades.
Le SYNAS et le conseil soignant rappellent leurs collègues de travail d’Anjouan et de Moweli à doubler d’effort pour faire face à cette pandémie.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*