haybafm 12 mai 2020

.

Après l’annonce de la reprise des cours le16 mai par le Ministre de l’Éducation, le Syndicat National des Enseignants de l’Université des Comores a tenu une conférence de presse le lundi 11 mai à l’Ecole de Santé. L’objet est, selon M. Abdou said, Secrétaire général du Syndicat, de rappeler le gouvernement qu’il doit répondre au préalable aux deux conditions suivantes:
– payer les salaires des enseignants de l’UDC
– adopter un plan pour le respect des mesures barrières du Covid-19 afin de pouvoir effectuer une reprise des cours dans les meilleurs conditions.

Les enseignants de L’Université des Comores réclament leurs salaires de mars et avril avant la reprise des cours. Ils se réfèrent à l’accord de protocole signé entre l’administration centrale de L’UDC et le gouvernement, de février 2020, qui stipule que les enseignants de l’UDC doivent être payer en même temps que les autres salariés de la fonction publique. Selon eux, cet accord n’a malheureusement pas été respecté. Au mois de mars, tous les salariés ont été payés sauf les enseignants de l’Université.
Au niveau de la sécurité en cette période de crise sanitaire, le syndicat de l’université tire la sonnette d’alarme et demande que des dispositions soient prises pour assurer la sécurité de tout le monde.
Selon eux, jusqu’à maintenant, le gouvernement n’a présenté aucun plan de protection contre le Covid19 à l’UDC.
Ils appellent l’État à élaborer un plan de mesures barrières contre le Coronavirus pour l’université.
Le syndicat a indiqué qu’il collabore avec l’administration centrale de l’université. Si l’État ne répond pas et qu’il décide de faire reprendre les cours le 16 Mai sans régler ces problèmes, le syndicat va organiser une réunion de crise avec la totalité des enseignants de l’université afin de décider de la suite à donner, engager un mouvement de grève.

Par Kartwabi Mondoha

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*