haybafm 1 juin 2020


Dernier épisode en date, l’ordonnance de la Cour d’Appel du 30 mai 2020 qui rejette l’annulation de l’arrêté portant installation des Maires accordée en 1er instance par le Président Ali Mohamed Djounaid, statuant en matière administrative.

Pour rappel, après la déclaration de l’élection du maire de Moroni, la tête de liste « Moroni pour tous », M.Abdoulfatah Said Mohamed fait un recours au Tribunal de 1er Instance de Moroni pour demander la suspension de l’élection des Maires. Son recours a été accepté, ensuite confirmé par la Cour d’Appel et par la Cour Suprême.
Conforté par cette victoire, M. Abdoulfatah Said Mohamed a introduit une demande d’annulation de l’arrêté du Ministre de l’Intérieur sur l’installation des maires auprès du Tribunal de 1er Instance qui a statué en accordant l’annulation de l’arrêté.
Le Ministère de l’intérieur a fait appel de cette décision et l’ordonnance de ce 30 mai de la Cour d’Appel vient débouter M. Abdoulfatah Said Mohamed.
Quel sera le prochain brouillamini de cette saga électorale ? A suivre…

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*