haybafm 21 mai 2020


Pour faire court :
Comores Câble est passé par un juge et a fait saisir les comptes de Telma dans les banques de la place. Elle exige le paiement d’1 080 000 USD plus dix millions de KMF d’astreinte par jour. Elle accuse Telma de ne pas payer son usage du cable.
Telma en cette période de l’Aid cherche les moyens de payer cash ses agents. Avec la distanciation ça peut prendre du temps.

Pour les Amis de HaYba qui suivent ces hale za masera ( histoires de diables) entre Comores Cables et les opérateurs Comores Telecom et Telma, beaucoup se demandent quand le gouvernement va s’asseoir et mettre de l’ordre dans le secteur et exiger du professionnalisme de la part des acteurs. Une source à ANERTIC nous a confirmé que le régulateur a été saisi par Telma, le 18 mai, mais semble paralysé par le ramadan. Or il ne s’agit pas seulement de salaires, si Telma est bloqué financièrement, d’autres services pourraient l’être et affecter son fonctionnement et à terme la fourniture de l’internet.
Telma que nous avons interrogée semble aussi être sous la patience préconisée par la religion d’état sous le mois de ramadan. Si elle ne peut nier la saisie dont HaYba a confirmation de sources à Comores Câbles, de sources gouvernementales et des milieux financiers, elle cherche l’apaisement et se garde de nous montrer ses gants de boxe comme nous le faisait Comores Telecom récemment quand Comores Câbles lui a coupé le cable. Couper le câble est justement ce que Comores ne peut pas faire. Le Tribunal des Référés, le 28/12 -2019 et la Cour d’Appel de Moroni, le 17 février n’ont seulement pas débouté Comores Câbles de ses prétentions de 1080000 USD ( pas celles d’aujourd’hui) mais imposé que le câbleur fournisse ses services à Telma jusqu’au 30 juin 2020. Donc pas de possibilité de coupure, légalement du moins. Les Amis de HaYba se souviendront qu’un accord signé par les parties a fixé à 207 000 US$ le montant à payer par Telma pour toutes les prestations dues jusqu’à fin 2019.
Nous avons interrogé des partenaires étrangers du câble sur leur sentiment de ces pugilats comoriens. On sent qu’en gentlemen, ils se gardent d dire ce qu’ils pensent de nos turpitudes. C’était le 21 avril que nous vous avons publié un article, sur la boxe à l’aveugle, entre Comores Cables et Comores Telecom. Câble sectionné, les clients de Comores Telecom ont fait les frais.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*