La Direction du Journal Alwatwan refuse d’honorer un groupe d’adultes du genre masculin qui s’habillent en robe noire. C’est très sérieux (le refus).

Communiqué des journalistes du journal Al-watwan

« Où est passée notre dixième personnalité de l’année ?

Comme tous les ans à pareille période, la rédaction d’Al-watwan procède au vote des dix personnalités de l’année écoulée. Le lundi 31 décembre dernier des noms se sont donc démarqués au terme de ces votes qui se déroulent, tous les ans, en toute indépendance, sans la moindre interférence. Cette année, nous avons entre autres voté le Collectif des avocats pour honorer leur décision de ne pas représenter leurs clients afin de dénoncer le caractère « illégal » de la Cour de sûreté de l’État. Les journalistes ont en effet toute la latitude, selon leurs convictions, de proposer et puis de désigner les femmes et les hommes qu’ils jugent plus méritants. Dans le souci de garantir l’inaliénabilité des choix de la rédaction, la direction du journal prend connaissance des identités des 10 personnalités votées en même temps que les lecteurs. Hélas, cette année, une fois le vote fini, nous avons appris avec stupéfaction que la direction a fait fi d’un des choix démocratiques des journalistes et ce d’une façon unilatérale.

En effet, la direction soutenue par des membres de la rédaction parmi lesquels Abdillah Saandi Kemba et Ibrahim Youssouf, respectivement secrétaire de rédaction et photographe a choisi de s’asseoir sur un choix démocratique saluant le courage et l’audace manifestés par le Collectif des avocats. La direction et ses alliés estiment qu’en votant le Collectif des avocats, la Rédaction fait un choix politique et cela dérange au plus haut point. En agissant de la sorte, la direction, qui s’est jusqu’ici distinguée par son caractère liberticide sabote une tradition vieille de plusieurs années. Elle remet en cause, par sa simple volonté, toute une histoire qui incarne votre journal.

Aucune direction auparavant n’a osé contester le choix des journalistes. La nouvelle direction de votre quotidien, par l’entremise d’Abdillah Saandi Kemba et Ibrahim Youssouf a été informée avant la parution du journal. Après le vote nos deux collègues ont accouru vers le bureau de Maoulida Mbaé pour restituer les résultats du vote. Allez savoir pourquoi ils ont fait ça.
Nous journalistes signataires de ce communiqué condamnons avec fermeté cette façon de procéder qui est celle de la direction. Une volonté de saper les efforts de votre journal qui s’est dépassé ces dernières années pour l’équilibre de l’information et l’état de droit. Nous dénonçons aussi le mutisme du rédacteur en chef, lequel est censé protéger et veiller aux fondamentaux du journal. Nous demandons la réintégration du collectif des Avocats dans la liste des personnalités de l’année du journal Al-watwan presse édition.
Cette décision unilatérale, et ô combien regrettable de la direction, est une insulte à l’intelligence des journalistes et une énième entrave à leur liberté de penser ».

Des journalistes de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *