Les querelles d’enfants cèderaient la place à l’esprit de compétition entre Comorestelecom et Telma

Nous avons appris de nos sources proches de chez  » là ou on en parle  » qu’après la décision du président de l’union Azali Assoumani sur la question de « va rester » ou « va partir » parlant de Telma, aujourd’hui il vient de franchir une toute autre porte. Il a prouvé sa volonté de changer pour le vrai changement en arrangeant une rencontre secrète entre les deux directeurs généraux ( #Comores_télécoms et #Telma ), le mercredi passé dans le plus grand secret. Si le tuyau qui nous a été passé s’avère concordant, cela donnerait une bouffée d’oxygène à Telma pour ne pas parler d’ultime garantie, pour se focaliser sur les questions techniques afin de pouvoir respecter ses échéances et se lancer en fin Novembre comme présumé. Les querelles d’enfants cèderaient la place à l’esprit de compétition entre deux sociétés qui n’ont qu’un seul but : offrir des services de qualité à une population de plus en plus exigeante tout en faisant le maximum de profit. Ce que nous attendons de l’opérateur national, c’est de nous éclairer sur la façon qu’il entend s y prendre dans la concurrence. Quelles sont les mesures à prendre qui sont en cuisine pour fidéliser une clientèle qui a toujours réclamé des services de bon acabit ? Comores télécom à toujours servi ces abonnés avec un certain mépris comme par manière d’acquit. Demain mercredi 05 octobre s’ouvre pour deux jours l’atelier sur la mise en œuvre de la libéralisation des TIC aux Comores –favoriser l’accès au monde numérique. L’arrivée d’un deuxième opérateur est plus qu’un plan dans l’air puisqu’ils ont promis de se lancer officiellement en fin Novembre. J’ose croire pour l’intérêt du consommateur et pour la survie du nationalisme, que le nouveau directeur de CT misera dans ces nominations sur des profiles techniques que sur la politique, car pour cette fois, personne ne pleurera comores télécoms.

Yasser Mze Saiddownload dos-a-dos1

 

Author: haybafm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *