haybafm 11 mai 2020

Le mieux ne serait-il pas, de chercher conseil auprès de juristes avisés, d’engager des discussions avec le personnel au lieu de publier une note hasardeuse du point de vue du droit comorien et des conventions internationales sur la protection vers rravailleurs ?
Publiera-t-on, les protocoles de prélèvements, d’analyses, et les expertises de virologues et d’immunologiste réputés
qui démontreront que le personnel médical n’a aucune raison de se croire exposé sans protection adéquate à la contamination ?
On peut très vite voter une loi qui impose au personnel de travailler. Basta ! Quelles que soient les conditions, même au risque de leur santé. Quitté à aller contaminer leurs familles et les autres patients.
A moins qu’on nous dise que le personnel fait du chichi pour rien. On a vu publier ici et là que tout va bien, le matériel de protection est distribué à qui de droit. Il n’ y a que les mauvais esprits, anti-nationaux qui veulent semer la merde.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*