Sur feu le Major Nacerdine Abdourazak


Un message de sa famille, signé de son beau-frère Zain-el Abidine Abdallah

Par respect pour sa mémoire, je voudrais au nom de notre famille, apporter la clarification suivante pour couper court aux spéculations sur la mort de mon beau-frère et ami, le Major Nacerdine Abdourazak: Moutu comme nous l’appellions affectueusent était à la veille de sa retraite qu’il comptait mettre à profit pour mener des activités de prévention et de lutte contre la délinquance dans sa ville de Mitsamiouli.

Le Major Nacerdine Abdourazak a été mortellement blessé sur son lieu de travail, (alors qu’il était en service), à savoir au bureau de l’Etat-major de l’AND à Kandaani, avant de succomber à l’hôpital Elmaarouf. Le drame a eu lieu pendant des échanges de tirs entre des assaillants et les militaires en faction à Kandaani.

Moutu, qui n’a jamais été un sucidaire n’est donc pas associé ni de près ni de loin à une quelconque rébellion ou insurrection.

Seule une enquête (qui pourrait ne jamais avoir lieu), saurait nous éclairer sur les circonstances exactes de sa mort.

Author: haybafm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *