Comores Telecom ne paie pas les factures

Les agents de Comores Telecom sont repoussés de toutes les pharmacies où ils s’approvisionnaient en médicaments au compte de leur mutuelle. A la date d’hier seules les pharmacies Peugeot et Traleni acceptaient de livrer.
Ce n’est pas un problème de mutuelle. C’est la société elle même, naguère la plus liquide, qui est à genoux.
Les stations d’essence refusent de faire crédit après les ardoises accumulées par l’opérateur.


Un agent a réussi hier à persuader une petite station d’essence appartenant à sa famille de livrer à un nombre restreint de voitures.


Pour la première fois dans l’histoire de l’opérateur, les receveurs régionaux, ne versent pas les recettes au compte CT de la SNPSF. Ils amènent l’argent cash, au receveur principal à Volovolo
Quand les chèques sont refusés de partout, il faut de l’argent cash dans les poches.

Avez vous entendu les ministres parler de ça ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *