Mère Courage, Femme battante.


Citoyenne d’excellence, Moinafatima Charane croit au pouvoir de l’éducation, au travail et à la justice.
Louée et recherchée pour ses compétences et sa capacité de travail, elle s’est toujours heurtée,peu après, au refus plus ou moins ouvert des politiques et des notables des administrations, de réformer la fonction publique comorienne.
Plus d’une fois elle a abattu un énorme travail pour le recensement et la cartographie du personnel de l’état. Sa réputation de droiture est telle qu’aucun ministre, aucun tricheur de diplôme, n’osait essayer de la soudoyer.

Elle est de ceux qui croient qu’une fonction publique transparente qui recrute pour des missions bien définies, sur la base des compétences et récompense le mérite est une condition incontournable pour construire un état de droit, capable d’unir les citoyens par des valeurs partagées et livrer un service public de qualité.
Établie en France pour des raisons de santé, elle est activé dans les associations d’entre aide. Dernièrement en visite aux Comores, elle a animé des initiatives de sensibilisation sur la prévention du cancer.
Qu’elle vive longtemps et qu’un jour un gouvernement sincèrement réformiste fasse appel à ses compétences.

Author: haybafm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *