haybafm 7 avril 2019


Reportage et photos : Ismaël Mohamed Ali

Avec pour mot d’ordre l’état de droit, la démocratie, la liberté d’opinion, de la presse et de rassemblement. Que la presse et le peuple puissent s’exprimer librement et dénoncer la violence qui semble désormais prendre place au sein de l’archipel des Comores. Hommes et femmes de tous les âges, de toutes les catégories sociales et d’opinions diverses se sont déplacés pour réclamer le retour à la justice et la paix sociale.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*