haybafm 25 juillet 2020


Les Archives du Docteur Ouledi
Abbas Djoussouf : l’opposant historique

Natif de Moroni, Abbas Djoussouf (1942-2010) est un homme politique ayant marqué de son empreinte la vie politique de l’archipel des Comores au cours de ces 60 dernières années. Ingénieur diplômé de l’École Nationale des Sciences Géographiques (France), il a travaillé au service topographique (Topo) des Comores puis à Air Comores avec Yves Lebret. Il était membre fondateur du Rassemblement Démocratique du Peuple Comorien (RDPC) aux côtés de Mouzaoir Abdallah, Ali Mdroudjaé et Dr Said Bacar Tourqui. Après le coup d’État du 3 août 1975, il devient Ministre des Affaires Étrangères sous l’éphémère présidence de Said Mohamed Djaffar. Il prend ses distances quand le régime du président Ali Soilihi tourne à l’autoritarisme. Il sera emprisonné accusé de tentative de coup d’État. Libéré suite au coup d’État du 13 mai 1978, il est nommé Ministre de l’intérieur et du Transport dans le 1er gouvernement copresidé par Ahmed Abdallah et Mohamed Ahmed. Sept mois après, il démissionne et devient l’opposant du régime. Il se porte candidat aux élections des gouverneurs contre Said Hassan Said Hachime. Battu, il continuera son combat d’opposant. Il crée ensuite en 1987 le Mouvement pour la Démocratie et le Progrès (MDP). Candidat aux présidentielles de 1990, il arrive en 3eme position et soutient Mohamed Taki Abdoulkarim au 2ème tour. En 1996, il est de nouveau candidat. Il perd face à Mohamed Taki. A la mort de ce dernier en Novembre 1998, il devient Premier Ministre jusqu’au coup d’État d’avril 1999. Il se retire de la vie politique en 2001. Grand ami du leader politicien mauricien Paul Beranger, il mènera une vie paisible jusqu’à sa disparition en 2010.

HaYba FM, la Radio Moronienne du Monde

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*