haybafm 22 juin 2020


Comores Câbles menace Telco SA de lui couper l’accès le 30 juin si ce dernier ne paie pas les 1 080 000$ d’impayés et 1 250 000 000fc d’amende cumulés.

Le Directeur général de Comores Câbles, M. Ali Karani a tenu une conférence de presse ce matin dans ces locaux pour faire un état de la situation qui prévaut actuellement dans sa société. Pendant plus d’une heure, le Directeur est revenu sur les relations, souvent conflictuelles, avec les opérateurs mais, aussi sur le bilan des 3 années déjà écoulées qu’il a eu à diriger Comores Câbles.
Sur l’historique il a rappelé qu’au départ Comores Câbles appartenaient à Comores Telecom car c’est eux qui ont sorti les 3 847 194 000 fc pour se rattacher aux câble international Easy qui regroupe à peu près 28 partenaires. Cet investissement a permis à Comores Telecom d’entrer dans le capital à hauteur de 1,39% avec une capacité de 4,6 gigga. Avec un Chiffre d’Affaires (CA) de 522 197 000fc et une dette de 313 550 000fc en 2017 à son arrivée, le CA est passé à 1 680 000 000fc soit une augmentation de 212%.
En 2019 les actifs de la société représentait 8 353 554 000fc dû à un investissement de 14 millions de dollars, soit 4 416 954 000fc sur le câble Flylion3 ou il est associé avec Orange et SRR filiale de SFR. Dans cette association Comores Câbles représente 55% pour des investissements et une capacité maximale de 1200giga. Durant cette période, le personnel a plus que triplé passant de 10 à 55 en 2019 avec des charges annuelles de 330 000 000fc dont 12 000 000fc pour les salaires soit un ratio de moins de 10% du CA.
Sur ses relations avec les opérateurs, le Directeur a fait état de relations conflictuelles qui ont conduit la société à se présenter 11 fois dans les tribunaux surtout face à la société Telco. Avec cette dernière la relation est complexe car jusqu’à cette date, Telco achète ses capacités avec une société étrangère (Telma), le seul lien qui les unis c’est via un Cross Connect ( droit de passage) ou Comores Câbles permet à Telco d’accéder aux capacités fournies par son partenaire malgache. Ce droit de passage courait jusqu’au 31 décembre 2019.
Le Directeur de préciser que les droits d’astreinte de Telco jusqu’au 30 juin 2020 s’élève à 1 080 000$, date à la quelle une ordonnance de référé du 28/12/2019 enjoint Comores Câbles à ne pas fermer le passage à Telco pour accéder à ses capacités. Le Directeur appelle la société Telco à honorer ses engagements plus les 1 250 000 000fc d’amende cumulés pour éviter tout désagrément car arrivé à la date du 30 juin rien n’interdit à Comores Câbles d’agir afin de préserver ses intérêts.
Avec la société Comores Telecom les relations par contre son au beau fixe. Si en début d’année la relation était tendue, c’était du à un malentendu ou Comores Telecom avait demandé à ce qu’il soit débranché du STM16 pour passer a un STM4. Le manque à gagner est estimé à 132 000 000fc que les 2 sociétés sont entraîn de chercher les voix et moyens de sortie. La seule zone d’ombre qui existe entre les 2 sociétés sont les 512 000 000fc d’impayés que Comores Telecom doit à Comores Câbles jusqu’au 31 décembre 2019.

Said Ahmed Badraoui

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*