A moins d’un an, la fonction publique nationale procède à nouveau, à un contrôle physique des fonctionnaires à Ngazidja

A moins d’un an, la fonction publique nationale procède à nouveau, à un contrôle physique des fonctionnaires à Ngazidja

« Nous voulons nous assurer que les recommandations du dernier contrôle physique effectué sur l’ensemble du territoire est bien respecté, pour éviter le gaspillage d’argent. » nous dit le directeur général de la FOP, M.Soilihi Mohamed Djounaid.
Il justifie ce contrôle du fait que l’administration de l’île refuse de fournir un fichier récent de ses agents. Or il semblerait que des recrutements ont été effectué depuis le dernier fichier qui date du mois d’août 2018.

Sur le terrain, les agents refusent d’être contrôlés sur instruction de leur hiérarchie. Le Directeur général de la FOP comprend d’autant moins ce refus que le contrôle physique a été accepté par les agents du Commissariat de la FOP de Ngazidja.

Par Mohamed Soidroudine

Author: haybafm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *