haybafm 14 avril 2020

Le Dr Petit, humble et discret, est un médecin connu et respecté dans les 4 îles de l’archipel. Il a une longue expérience en cabinet privé et de praticien hospitalier en France et aux Comores. Épidémiologiste, il a été Directeur national de la santé. Ceux qui le connaissent louent sa rigueur et sa conscience professionnelle.
Il a confié à HaYba ses doutes concernant l’état de malades dont les symptômes semblent très proches du COVID 19. Il ne comprend pas que jusqu’à présent il n’y ait pas de possibilités de faire des tests afin que la communauté médicale, les autorités et la population puissent. HaYba a publié le 10 avril, un texte où le Dr Petit a écrit : « il existe bel et bien des cas asymptomatiques chez nous, des porteurs sains., Ceux ci enclin à propager rapidement la maladie pour peu que nous ne fassions attention. »
Comment comprendre qu’aucune autorité ne l’a invité à justifier ses doutes ?
Depuis, la rumeur portée par des gens bien éduqués enflé sur des cas dont les symptômes sont inquiétants. Le dengue bien réel pourtant, commence a être perçu comme une excuse pour cacher des cas de COVID 19.
Il est temps de répondre aux interrogations du Dr Petit. Les tests ne doivent plus attendre.
Il faut tout faire pour que la mobilisation générale autour des autorités ne disparaisse pas. Le ciment le plus fort est la transparence sur les mesures et les moyens .

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*