haybafm 28 mars 2019


En recoupant les informations qui nous parviennent, les affrontements à Kandaani se sont passés ainsi :

Un groupe de quelques personnes a fait évader le commandant Faissoil de la prison de Moroni. De là, ils sont allés directement s’emparer du poste de sécurité du camp militaire de Kandaani. Les tirs ont commencé.
Est ce que le commando comptait sur des complices à l’intérieur ?
Les tirs ont duré plus de 2h.

Les forces spéciales de la gendarmerie se préparaient à intervenir. Le bilan est très lourd pour un pays comme le notre.
Côté insurgés : 4 morts, 2 blessés et 1 prisonnier.
Côte militaire non insurgés : 5 blessés.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*