haybafm 30 janvier 2020

Moinadjoumoi Papa Ali et Binti Mhadjou, respectivement rédactrice en chef et directrice de l’information à l’ORTC viennent d’etre suspendues de leurs fonctions. Les deux notes sont signées par le Ministre en charge de l’information, M. Ahmed Ben Said Jaffar
Le directeur de l’ORTC est absent du pays.
Quelle est la raison de ces suspensions ? De ceux qu’on a interrogés, certains avancent que c’est la non diffusion le 27 janvier, de la conférence de presse du Modec, annonçant leur retrait de la grève comme fin de la grève des commerçants qui serait à l’origine. Certains au gouvernement croient qu’ il suffisaient de bien communiquer sur la décision du Modec pour que la grève prenne fin. C’est du moins ce qu’ils répètent au Président Azali comme excuse à la réussite de la grève du secteur privé. La question aurait été discutée en conseil des ministres.
Il semblerait que le nouveau directeur qui souhaite crédibiliser la vieille maison ne soit pas d’accord avec ses sanctions.
Est ce que le Ministre qui suspend des employés à la place du directeur général, ce qui est passablement très très illégal, est d’accord !
Il faut beaucoup de pression et de précipitation pour que M. Ahmed Ben Said Jaffar, un monsieur qui manie bien le français comme pas beaucoup ici, signe ce genre de notes où dans la 1ère phrase aucun verbe n’est conjugué.
Il a fallut faire vite vite pour que ces deux dames, des professionnelles respectées, laissent la place à des bons portes voix du pouvoir.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*