Les ministères des finances et de la production réduisent les chances d’élection d’Azali à zéro

 

 

Les ministères des finances et de la production réduisent les chances d’élection d’Azali à zéro. A moins d’un coup d’état ou d’emprisonner les 3/4 de la population

Ces ministères sont fous ? Y a t’il des gens qui réfléchissent dans les administrations financières ou on n’ose pas dire au ministre que cet arrêté est une bêtisissime ? Qui a réfléchi aux conséquences pour le consommateur dont le lait en bric va passer au minimum de 300 à 510 F ?
Que dire à l’importateur qui payait 7500 F pour l’analyse d’un lot importé de sucre et qui maintenant va payer 600000 F pour ses 10 containers de sucre. Frais d’analyse ou Nouvelles taxes ?
Et aux exportateurs de vanille qui doivent verser maintenant entre 780 millions et 1,4 milliards à l’INRAPE ? Vraiment l’INRAPE ? ( Institut National de recherche pour l’Agriculture, la Pêche et l’environnement) . De combien de milliards l’INRAPE a besoin pour faire ses recherches. Quel est et où est le budget de l’INRAPE pour 2018.
Des analyses de produit se font sur des échantillons. On se trouve ici sur des taxes au kilo, au litre, au carton. On nous prend pour des imbéciles.
Bien sûr on compte sur le consommateur pour payer et s’il proteste ? la Moto ?
Et les exportateurs de vanille qui n’ont pas de passe droit, on les ruine ? Puisqu’ils ne peuvent pas répercuter ces frais à leurs clients internationaux.

Messieurs les hommes politiques de tout bord. Bordel, de Bordel, mais asseyez vous avec vos membres et leurs calculettes et voyez ce qu’on compte nous faire à partir du 1er novembre. Pas besoin d’être financier ou économiste. Vous allez vous taire ?
Messieurs les responsables de la mouvance présidentielle, demandez des explications à vos deux ministres. ce n’est pas avec ça, qu’on va croire à des résultats positifs de futures élections au mieux c’est du sabotage.
L’arrêté conjoint parle de la loi de finances 2017 !!! nous sommes en novembre. Et d’abord sur quel chapitre, quel alinéa de la loi de finances se base cet arrêté.

Messieurs des partis des cadres asseyez vous et cherchez les nous, et portez plainte vite à la cour suprême.
C’est de la foutaise.
L’INRAPE a certe besoin de fonds mais de combien pour faire ses ANALYSES. Quels sont les protocoles de ces analyses. De combien de litres , de combien de boites de tomates, a-t-on besoin pour un analyser un lot ?

J’ai mal à la tête rien qu’en voyant ça;

Said Mchangama
Directeur de HaYba FM
pas monté à Moto depuis septembre 1968

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *